Recherche

€ 0 à € 2.000.000

Nous avons trouvé 0 résultats. Voir les résultats
Résultat de votre recherche

Volta ao Algarve – le 47e de la série !

C’est parti pour un nouveau sprint spectaculaire ! C’est en tout cas le final le plus attendu au regard de l’histoire récente, les échappées n’ayant aucune chance de surprendre les hommes les plus rapides du peloton. Tavira a été le théâtre de grands sprints au Tour d’Algarve, avec une liste enviable d’experts qui y ont gagné. Parmi les plus récents, citons André Greipel et Marcel Kittel, alors au sommet de leur carrière, et Dylan Groenewegen, qui devenait l’un des principaux noms du sprint. En 2020, le plus fort était Cees Bol, le plus jeune cherchant à devenir lui aussi une référence en matière de sprint.

Ce vendredi, Sam Bennett est à nouveau le favori, surtout après la façon dont il a gagné à Portimão. Mais Danny van Poppel donnera-t-il à Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux sa première victoire de l’année ?

C’est le Hollandais qui a fait le plus transpirer l’homme de Deceuninck-QuickStep. Et comme dans la première étape, Tavira a un final qui n’est pas complètement plat. Lors de la 47e édition, la principale nouveauté sur le parcours s’est avérée être cette étape se déroulant le troisième jour, au lieu d’être l’avant-dernier. Cela signifie que les décisions dans le classement général sont réservées pour le week-end, avec Ineos Grenadiers en avantage pour un autre exploit, mais sans pouvoir se détendre.

La troisième étape est la plus longue du Tour de l’Algarve, avec 203,1 kilomètres qui partent de Faro et vont vers l’est de la région sud du Portugal. Le peloton passera les sprints intermédiaires de São Brás de Alportel, Alcoutim et Vila Real de Santo António, avec deux ascensions classées pour le maillot de montagne : Portela da Corcha et Cachopo, toutes deux situées entre les 60 et 80 kilomètres initiaux.

Avec les deux étapes décisives qui auront lieu ce week-end, il y aura à Tavira une lutte habituelle entre les équipes de sprinteurs, mais aussi celles qui veulent voir leurs candidats au classement général bien placés et tenter d’éviter les surprises.

Le sprint de Tavira ne déçoit pas. Outre Bennett et Van Poppel, Pascal Ackermann (bora-hansgrohe), Jon Aberasturi (Caja Rural), Stanislaw Aniolowski (Bingoal Pauwels Sauces WB) étaient les cyclistes vedettes à Portimão, sans oublier Iúri Leitão (Tavfer-Measindot-Mortágua) – qui a fait ses débuts au Tour d’Algarve avec une cinquième place – et Rui Oliveira (UAE Team Emirates), le Portugais qui a tenté de s’immiscer dans la lutte pour la victoire. Dernière chance pour les sprinters ce vendredi.

Reproduit avec les remerciements de : http://voltaaoalgarve.com/

Partager

Comparer les annonces